bibliotherapieJ’ai découvert par hasard ce livre en 2008 dès sa sortie. Le titre m’a intrigué, la couleur de l’ouvrage (chez Belfond) m’a attiré (c’est fou comme de simples détails peuvent nous attirer vers un livre!). J’ai donc parcouru la présentation de l’auteur. Lorsqu’un professeur d’Harvard publie un ouvrage, je pense tout d’abord sincèrement que le risque de m’ennuyer est très élevé.

La préface est signée du psychiatre et auteur à succès Christophe André (adepte de la méditation), qui donne trois bonnes raisons de lire le livre.

1  Aller mieux (et donc rechercher le bonheur) est une préoccupation majeure. L’ Organisation Mondiale de la Santé considère que la forte hausse des maladies dépressives et anxieuses est un des grands problèmes de santé pour les années à venir, et même une véritable « bombe à retardement économique et sociale ! ». Des conseils simples sont toujours bons à prendre en ce domaine…

2   Le bonheur a plusieurs origines : hérédité, environnement, etc… sur lesquels nous avons peu de leviers. Mais nos attitudes, comportements, nos styles de pensées qui façonnent notre « bien-être subjectif » sont évalués par les chercheurs à environ la moitié de nos capacités à nous sentir et nous rendre heureux !  donc, en théorie nous pouvons être 50% plus heureux !

3   L’auteur, Tal Ben Shahar, est donc titulaire d’un doctorat en psychologie et en philosophie. Ancien sportif de haut-niveau (squash) et « professeur de bonheur » à Harvard. Son cours est le plus suivi de la prestigieuse université des Etats-Unis et 99% des étudiants qui y assistent le recommande !bibliotherapeute

Trucs pour être heureux ?

Vraie simplicité et fausse complexité ?

Psychologie positive ?

Bibliothérapie ?

Leçons et exercices ?

Devenez riche (et fuyez la « banqueroute affective ») !

Et gardez au cœur la chose la plus importante de votre vie ….

« L’apprentissage du bonheur », bien au-delà de bon nombre d’ouvrages de développement personnel, de best-seller vendus à des millions d’exemplaires adeptes de la méthode coué, est un livre prenant car l’auteur demande régulièrement la participation active du lecteur.

Riche d’une belle rigueur scientifique (mais très abordable), l’auteur revient dans la première partie sur la définition (ou les définitions) du bonheur. Le but restant de trouver notre définition personnelle à grand renfort d’exercices. Ce livre se lit mais aussi s’écrit !

Il convoque les auteurs et philosophes anciens tout comme les contemporains pour étayer ses propos.

La théorie des quatre hamburgers (très parlante !) qu’il y développe nous permet de mieux comprendre comment nous fonctionnons dans notre propre recherche du bonheur.

La deuxième partie aborde le bonheur en pratique, et nous livre encore des principes, préceptes et rituels pour être heureux.

Bien évidement tous les domaines de la vie sont abordés : santé, famille, travail, carrière, amour, vie sociale etc …

La troisième et dernière partie nous ouvre les portes des méditations sur le bonheur.

Plusieurs chapitres nous permettent de nourrir et d’enrichir nos réflexions sur notre capacité à être et rester heureux.

L’apprentissage du bonheur est un livre étonnant, qui pour nous comme pour de très nombreux étudiants d’Harvard change la vie .